Juin 2019


Vieille idée des opposants au transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, depuis 2006, la création d’une nouvelle piste transversale à la piste actuelle de Nantes Atlantique revient épisodiquement. Bien que toutes les études faites jusqu’à présent, y compris par la DGAC, aient écarté ce scénario et bien que les trois médiateurs recrutés pour enterrer le projet de transfert de l’aéroport en aient rejeté l’idée dans leur rapport, l’État a décidé de soumettre cette hypothèse à une concertation dite publique (en fait sur inscription ou invitation !) menée rapidement, et en grande partie sur les vacances d’été, alors même que l’ensemble des études d’impacts environnementaux ne sont pas encore achevées.

Particulièrement impactante pour les habitants de Bouaye, Saint-Aignan et Pont-Saint-Martin, la piste transversale doit être combattue avec la plus grande vigilance. Les nuisances liées au développement du trafic aérien ont déjà fortement augmenté pour les riverains. L’augmentation du nombre de vols ne peut se poursuivre sans délocaliser l’aéroport en zone non-urbaine. Les élus majoritaires du Conseil municipal appellent tous les Boscéens à s’unir pour défendre leur environnement et leur santé.

Venez-vous informer lundi 17 juin à 20h, à l’ensemble sportif René Gautier, et exprimer par tous les moyens à votre disposition votre refus de voir notre avenir sacrifié au profit des compagnies aériennes et des sociétés exploitantes de plateformes aéroportuaire. Il est encore temps de réagir.