Bouaye Avance

bouton YouTubeBouton TwitterBouton facebookBouton courriel

Janvier - Février 2023

 Lors du mandat municipal précédent, les cinq communes de Bouaye, Brains, La Montagne, Saint-Aignan-de-Grand-Lieu et Saint-Léger-les-Vignes se sont regroupées pour étudier la faisabilité d’une piscine intercommunale à Bouaye.

Le déficit structurel annuel de ce nouvel équipement a été évalué en fonctionnement à 800 000 €.  Cette charge ajoutée au remboursement d’un nécessaire emprunt aurait été répartie en fonction de la taille des cinq communes. L’incapacité réelle des budgets communaux à supporter une telle dépense a conduit à l’impasse. Pour autant, les besoins sont toujours présents dans les communes du sud-ouest de la métropole sans piscine où il n’est toujours pas possible d’apprendre à nager pour nos scolaires.

Lors de ce nouveau mandat, avec l’accord des autres maires, notre maire a pris l’initiative d’élargir le périmètre d’étude à Saint-Jean-de-Boiseau et au Pellerin tout en s’appuyant sur les services de la Métropole. Les conclusions confirment à nouveau que même regroupées à 7 communes, celles-ci ne peuvent toujours pas supporter les charges induites d’un tel équipement.

Une conclusion s’est alors imposée : seule la métropole aura la capacité à construire et exploiter cette nouvelle piscine intercommunale. En février prochain, la question sera portée par la Présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland, et inscrite à l’ordre du jour des instances métropolitaines. Nous soutenons les élus mobilisés pour que s’exprime la solidarité métropolitaine vis-à-vis des communes à faible capacité budgétaire.

Que cette nouvelle année puisse nous permettre utilement d’agir ensemble pour renforcer notre solidarité.

Bonne année 2023 !