Février 2020


Désormais correctement maîtrisée autour de 80 nouveaux logements autorisés par an depuis 2016, l’évolution démographique de notre commune a bénéficié à chacun d’entre nous.

Maisons jumelles
• Aux nouveaux Boscéens qui choisissent Bouaye pour son attractivité : scolarité possible de la maternelle au bac, présence d’une gare, proximité de Nantes et du littoral, cadre de vie préservé et services aux familles adaptés sont des éléments concourant à notre dynamisme.


• Aux acteurs économiques de la commune, artisans, commerçants, professions libérales qui ont créé de nombreux emplois sur Bouaye : + 4 % tous les ans durant 5 ans. Voilà une réalité qui permet aussi de réduire le taux de chômage sur notre commune.


• Enfin à tous les Boscéens :
- ceux qui, en souhaitant rester sur la commune, ont recherché un logement plus adapté à leur situation (séparation / vieillissement / modification des ressources…),
- ceux qui, depuis 2009, ont pu bénéficier de taux d’impôts communaux stables, une exception dans la métropole nantaise, grâce à l’apport des nouveaux contribuables,
- ceux qui utilisent les services municipaux. Ils n’ont pas été réduits suite à la forte baisse des dotations imposée par l’État grâce à leur optimisation.


Alors que certaines communes perdent des habitants et se battent pour maintenir leurs écoles, leurs commerces de proximité, et leurs emplois, ne nous laissons pas abuser par des discours basés sur la peur et une vision dangereuse pour notre avenir consistant à mettre Bouaye sous cloche ! Soyons fiers du dynamisme de Bouaye et des Boscéens !